La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

  3. L'éthique et le savoir-être du Magnétiseur

 

  Comme tout Praticien de la relation d’aide, le Magnétiseur respecte une éthique, encadre ses consultations et suit un certain nombre de règles.

  Le Magnétiseur étant lui-même l’outil, son savoir-être (ce qu’il vit intérieurement, ce qu’il "est") est essentiel à la réussite de l’intervention.

 

  Le tri sur l’autre

 

  Le tri sur l’autre est le fait d’être totalement focalisé sur son interlocuteur, s’agissant dans ce contexte de la personne magnétisée. Cette position mentale à l’égard de la relation implique que le Magnétiseur laisse de côté ses préoccupations personnelles, le temps du travail, pour se consacrer entièrement à l’autre.

  Le tri sur l’autre s’installe naturellement lorsque l’intervenant adopte une attitude de recueillement, de dévouement, d’empathie et d’écoute sincère vis-à-vis d’autrui.

  Le tri sur l’autre, qui se caractérise par une attention attentive et fine portée sur la personne, dévoile au Praticien les réactions et les messages non-verbaux subtils et observables chez le sujet magnétisé, éléments qui seraient restés invisibles à ses yeux en tri sur soi (centré sur lui-même). La prise de connaissance de ces réponses est primordiale car elles nous renseignent sur le vécu interne de la personne et découlent éventuellement sur des décisions qui orientent et déterminent le travail magnétique.

 

  La relation de confiance

 

  La création d’un lien de confiance fort entre le sujet magnétisé et son Magnétiseur est indispensable à l’atteinte de quelque résultat.

  Le comportement extérieur de l’intervenant est congruent, ce qui signifie que toute sa communication, que tout ce qu’il exprime, volontairement ou non, tant verbalement qu’au niveau de son attitude, reflète son authenticité et son intégrité.

 

  La volonté d’aider

 

  L’implication et l’engagement auprès de la personne en souffrance sont entiers. La forte "intentionnalité", ce pouvoir de l’intention, est l’un des principaux ingrédients, sinon le premier, indispensables à la pratique du Magnétisme.

 

  Rappelons les mots de :

 

  Louis-Alphonse Cahagnet

 

  "Le Magnétisme Humain, c'est l'émission d'un fluide, d'une émanation, d'un arôme que possède l'Homme en lui, comme tous les corps de la nature, et dont il peut disposer selon sa volonté au profit d'un être qui en a besoin pour aider son propre fluide à circuler, le rafraîchir et le fortifier."

 

  Deleuze

 

  "L'Homme a la faculté d'exercer sur ses semblables une influence salutaire, en dirigeant sur eux, par sa volonté, le principe qui nous anime et nous fait vivre."

 

  Lafontaine

 

  "Tous les Magnétiseurs qui ont écrit jusqu'à ce jour, ont donné aux effets magnétiques deux causes distinctes : le fluide, et la volonté."

 

  Le Baron du Potet

 

  "Tous les hommes sont sans doute capables de l'apprendre et de l'exercer, d'abord selon l'énergie de leur force et de leur volonté, et, je puis dire, de leur santé. Lorsque vous avez l'intention de lever un fardeau, vous envoyez, par votre volonté, la force nécessaire à vos extrémités, et elle obéit ; car si elle ne s'y transportait point, vous ne pourriez rien. De même pour magnétiser. Les effets dont le développement plus ou moins marqué suit d'ordinaire toute magnétisation apparaissent dès lors en raison de l'énergie de notre volonté, de la force, force émise et de la durée de l'action."

 

  La confiance en soi et l’humilité

 

  Le Magnétiseur est confiant en ses compétences, tout en restant capable d’en identifier les limites.

  Il garde à l’esprit, humblement, que l’être Humain est toujours plus complexe que les théories qui le décrivent, et que le sujet magnétisé trouve les solutions en lui-même, le Magnétiseur étant un "accompagnateur", un "éveilleur", un "accoucheur d’âmes" qui ne s’approprie quelque résultat.

  D’autre part, le Magnétiseur ne prétend pas détenir quelque pouvoir sinon le fluide que possède tout Homme et que chacun peut apprendre à développer. Il ne promet pas de miracle au sujet magnétisé.

 

  L’hygiène de vie

 

  Certes faillible comme l’est tout Homme, le Magnétiseur est l’exemple de ce qu’il prodigue et recherche ainsi à appliquer avec discipline une hygiène de vie, tant physique que mentale, à sa propre existence.

  Cela se concrétise notamment par un travail personnel qui implique bienveillance, tolérance et acceptation de soi-même, cette même acceptation inconditionnelle avec laquelle nous devons traiter notre prochain. Notons que notre degré de tolérance à l’égard d’autrui est souvent un indicateur de la relation que nous avons à nous-mêmes.

 

  Rappelons les mots de :

 

  Le Baron du Potet

 

  "Tous les hommes sont sans doute capables de l'apprendre et de l'exercer, d'abord selon l'énergie de leur force et de leur volonté, et, je puis dire, de leur santé."

 

  La neutralité

 

  Le Magnétiseur accompagne la personne sur son chemin, qu’il respecte par sa neutralité.

 

  Le domaine médical

 

  Le Magnétiseur ne se substitue en aucun cas à la médecine traditionnelle. C’est un accompagnateur bienveillant, une main-tendue, mais pas un médecin. En conséquence, il ne procède à aucun diagnostic ou traitement et ne prend aucune décision de cet ordre. Dans certains cas, il peut recommander à la personne de se diriger vers le corps médical.

 

  Le secret professionnel

 

  Le Magnétiseur s’impose le secret professionnel en observant la plus grande discrétion et en ne dévoilant en aucun cas les informations personnelles relatives aux personnes accompagnées.

 

  Le cadre professionnel

 

  Si le Magnétiseur exerce son activité comme professionnel, il est alors déclaré à ce titre auprès de l’administration. Il reçoit ses clients en cabinet et les informe de la nature des consultations, de leur durée et de leur tarif raisonnable (devoir d’information). Il leur remet un reçu sur simple demande.

 

Auteur : Constant WINNERMAN.

Reproduction interdite sous peine de poursuites judiciaires.